#sécurité Entrisme des Frères musulmans : « C’est une menace lente, discrète mais réelle. Il y a une volonté qui circule au sein des structures de l’Etat de renverser notre Etat démocratique par l’idée qu’un certain islam devrait gérer notre société. Il faut y répondre ! Les fonctionnaires prêtent serment de fidélité au Roi et à la Constitution. Un certain nombre ne respectent pas ces prescrits et devraient être écartés de leurs fonctions au sein des différentes administrations » Serge Lipszyc, président sortant du Comité R sur @BX1_Actu

#économie « La Belgique en route vers le pire déficit d’Europe occidentale », prédit l’oracle #Bloomberg. Rappelons qu’en 2018, dans son Guide du pessimisme, Bloomberg titrait déjà :
« La Belgique va disparaître en 2028 ». Il nous reste une législature pour faire la preuve du contraire !

#aidessociales « La première chose que madame Meloni a fait en Italie, c’est de supprimer le RSA »
@PaulMagnette. Pure désinformation ! Le Reddito di Cittadinanza était une mesure d’aide temporaire, lancée en 2019, destinée à soutenir uniquement certains ménages précaires (gagnant moins de 9.360 euros/an). Les conditions : « les bénéficiaires devront être installés en Italie depuis deux ans pour les Italiens et au moins dix ans pour les étrangers. Ils ne pourront pas refuser plus de deux offres d’emploi, la troisième pouvant être dans toute l’Italie ». Au 1er janvier de cette année, le Reddito di Cittadinanza a été remplacé par le chèque d’inclusion destiné aux familles composées de personnes présentant un handicap, aux mineurs et aux plus de 60 ans.
« Le pays est en crise. Nous réformons le revenu de citoyenneté pour faire la différence entre ceux qui sont capables de travailler et qui doivent travailler et ceux qui ne le sont pas ! », a déclaré @GiorgiaMeloni. Cela n’arrivera pas de sitôt en Wallonie !

#PuyDuFou Julien Dohet, secrétaire politique du Setca Liège est l’initiateur d’une pétition pour contrer l’installation du parc vendéen en #Wallonie. Il estime qu’il participe « au réarmement idéologique de l’extrême droite » (LOL). « Des expressions hostiles vis-à-vis d’un groupe qui représente en France 2,5 millions de visiteurs et qui a investi en Espagne (Tolède) où il fut bien accueilli, sont très négatives. J’invite mon collègue @ThomasDermine à tenter de convaincre ses amis de la gauche de l’importance de l’investissement privé plutôt que de faire de l’électoralisme à deux sous. « La Wallonie a besoin d’emplois privés. Ne les faites pas fuir ! »
@wborsus Ou comment empêcher la création de 700 emplois directs. En revanche, aucun scrupule à pomper l’argent de la Flandre au nom de la solidarité !

#ConflitIsraeloPalestinen Selon @zaarour_jo (19 ans), 32ème position à la Région bruxelloises et le plus jeune candidat @Ecolo, « il faut défolkloriser la lutte contre l’extrême-droite belge. Elle représente un danger de mort. Son projet est le rejet de l’autre et la stigmatisation des minorités. Ce n’est pas juste les antifas cagoulés masqués, c’est tout le monde qui doit se lever et lutter ». Le jeune exalté se positionne contre Israël et sans appeler à la libération des otages. Tout cela sur @BX1_Actu, sans contradiction, ni réplique.

#communautarisme Un califat outre-Rhin ? C’est ce que réclame des musulmans allemands. « Muslime schweigen nicht ! » (Les musulmans ne se tairont pas !). La pancarte est brandie en nombre lors d’un rassemblement de l’organisation @MInteraktiv « contre la censure des valeurs islamiques » dans l’une des avenues du quartier Saint-Georges, à Hambourg.« Le califat, c’est la solution » est leur slogan. Des « Allahou Akbar » scandent la manifestation. Une ligne rouge a été clairement franchie, mais les islamo-gauchistes persisteront encore à affirmer que la menace à peine « voilée » pour les démocraties occidentales est un fantasme de l’« extrême droite » !