La jeune femme était pourtant en terrain connu à Voss, la petite ville de son enfance. Depuis le soir où elle avait avoué à son fiancé qu’elle l'avait trompé, ce dernier avait fait ses valises pour retourner à Oslo. Désormais célibataire, Agnes dévorait de la junk food et noyait son chagrin dans l'alcool. Travailler à cette biographie d'une des personnalités de la ville, une grande saxophoniste qui plus est, tombait à point.

Le samedi, veille d’un dimanche des Rameaux.

Agnes Tveit adorait le jazz. La soirée aurait pu être parfaite si elle n’était pas tombée sur ce crâneur de Tor Erik åKervold, un reporter qu’elle n’avait pas revu depuis l’été précédent, quand elle s’était enfuie morte de honte de sa chambre d’hôtel. Dans la salle de concert, avant de lever les yeux, Agnes avait reconnu l’odeur qui chatouillait ses narines. L’odeur de ses premières amours. Alexander Kosanovic était assis là, à quelques rangs devant elle. Le footballeur et musicien free-lance venait de rentrer à Voss avec femme et enfants et avait repris la direction du festival Jazz après la mystérieuse disparition de l’ancien directeur Lauritz Fadnes. 

Marta Tvaberg aimait laisser glisser son regard sur les premiers rangs du public. Elle en était là, en plein concert, à savourer sa propre gloire, le saxophone au bout des lèvres… lorsque brusquement elle s'effondre sur scène pendant le festival dont elle est la vedette. Tobias Loken, un jeune étudiant monté sur scène pour tenter de ranimer Marta… succombe à son tour

Dans la salle, il y avait notamment Haukur Thorsson, dit « Hauki », l’époux de la diva, un homme au caractère posé, casanier, entrepreneur en bâtiment. Alfred, le pianiste et son frère Didrik, l’aîné, le bassiste, qui jouaient dans l’orchestre de Marta…

Le dimanche des Rameaux et les jours suivants seront riches en rebondissements. Nous sommes à la veille des vacances de Pâques. Agnes devient l'un des témoins clé de l'enquête, car incontestablement la musicienne a été assassinée. Sous le choc, la journaliste va décider d'interroger l'entourage de la diva. Si elle la savait aigrie et capricieuse, elle ne soupçonnait pas que Marta avait autant d'ennemis…

Mais qui avait intérêt à supprimer Marta Tverberg, Tobias Loken et Lauritz Fadnes ?

Agnes parviendra-t-elle à trouver le coupable et... à sauver sa vie amoureuse ?

Après La Fille de l'air, on retrouve avec bonheur Agnes Tveit dans un suspense drôle et percutant, qui consacre Randi Fuglehaug comme la nouvelle reine du polar norvégien.

Fatal tempo – Randi Fuglehaug – Albin Michel – 2023 – ISBN 9782226455314