L'Hennuyère qui était députée fédérale depuis 2019 et présidait la commission des Affaires sociales de la Chambre a donc prêté serment ce mardi 2 mai devant le roi Philippe : « Je jure fidélité au Roi, obéissance à la constitution et aux lois du peuple belge » (Arrêté royal du 2 mai 2023, paru au Moniteur belge le jeudi 4 mai 2023, page 44 102). Pourquoi prêter serment ? Par ce geste hautement symbolique, les ministres fédéraux acceptent ainsi de manière formelle les règles de leur statut. Une tradition qui remonte à 1831. En ce sens, on ne peut pas dire que cela soit bien parti pour Marie-Colline Leroy.

 

Une image contenant texte                                    Description générée automatiquement

La rédaction s’empresse de préciser que notre journaliste politique, Drieu Godefridi, qui a publié sur PAN « La nouvelle Secrétaire d’État Marie-Colline Leroy (ECOLO), antiscience et dangereuse ? » - article relayé par DOORBRAAK premier média flamand ‘pureplayer’ - n’est pas le contributeur qui a procédé à cet ajout et la personne qui l’a fait d’initiative n’est pas intervenue sur sa sollicitation, directe ou indirecte.

Si ce référencement dans l’encyclopédie collaborative Wikipedia a toute sa raison d’être et sa pertinence s’agissant d’une personnalité publique contestée sur la foi d’informations objectives, dans les trente minutes qui suivaient, une certaine Dominique ROMBAUT supprimait purement et simplement la mention.

Une image contenant texte, capture d’écran, Police, document                                    Description générée automatiquementQui est Dominique Rombaut ? Un bref coup d’œil sur LinkedIn nous apprend que Mme Rombaut est assistante parlementaire de Marie-Colline Leroy :

Une image contenant texte, Visage humain, capture d’écran, personne                                    Description générée automatiquement

Étrange conception du débat public que se font les ECOLO, qui consiste à expurger façon Staline les informations qui leur disconviennent, quand ils ne taxent pas leurs opposants de nazisme (sic). À supposer que Dominique Rombaut soit bien l’auteur de cette purge, tout ceci confirme que Marie-Colline Leroy n’est certes pas la « modérée » que présentent certains médias.

À suivre !