Maître M. Modrikamen, est en contacts étroits et réguliers avec les administrateurs provisoires de Bit4You (Me Ouchinsky et Me Smets) et l'Interim Trustee de CoinLoan (Me Martin Pärn) en Estonie. La situation est la suivante :  Sur +/-16 millions d’euros d'actifs déposés chez Bit4You, environ 7,5 millions sont chez CoinLoan. Leur récupération dépendra des démarches entreprises et de l'évolution de la situation de cette société. Le Tribunal d'Estonie doit statuer sur une faillite définitive lors d'une audience le 7 juin 2023, après rapport de l'Interim Trustee. Les autres actifs sont rapatriés ou en voie de rapatriement dans des « cold wallet » contrôlés par les administrateurs provisoires.

« Il est donc plus qu'indispensable que les déposants de Bit4You se regroupent afin que les responsables de cette débâcle comblent le passif, volontairement ou par la voie judiciaire », insiste Maître Modrikamen. Début mai, à la suite de la suspension des remboursements des déposants, l’avocat a été mandaté par ses clients « en vue de fédérer un maximum de déposants pour récupérer les actifs et, si nécessaire, assigner en responsabilité les personnes ou entités, qui par négligence, sont responsables de cette déconfiture ». 

« Contrairement à ce qu'elle affirme sur les réseaux, CoinLoan n'a communiqué à l'Interim Trustee que des informations très fragmentaires sur sa situation. CoinLoan n'a pas communiqué le relevé des dépôts des clients en cryptos ou en monnaie fiduciaire ni leur localisation. CoinLoan n'a pas non plus apporté de réponses précises et satisfaisantes aux questions directes que nous lui avons posées », précise M. Modrikamen. « On ne peut donc, à ce stade, que craindre l'insolvabilité de CoinLoan qui risque d'être incapable de rembourser tout ou partie des dépôts, ni écarter, à ce stade, l'existence d'une fraude ».

« Acheter des cryptomonnaies n'a jamais été aussi facile », était son slogan. La plateforme Bit4You a-t-elle trompé la confiance de ses utilisateurs ? Il appartiendra à un tribunal d'en décider. Maître M. Modrikamen été consulté par d'importants déposants directs de CoinLoan pour représenter leurs intérêts et tenter de faire libérer et récupérer les actifs déposés. Il a en conséquence décidé de lancer un second groupement de défense des déposants directs chez CoinLoan en vue de limiter les coûts et renforcer la représentation des parties préjudiciées dans des négociations ou en justice. 

Les parties préjudiciées de BIt4You et de CoinLoan peuvent obtenir tous les renseignements directement auprès de Maître M. Modrikamen en écrivant à [email protected] ou [email protected] ou en ligne auprès de la plateforme spécialisée dans les actions collectives www.kiklegal.com avec laquelle l’avocat a accepté de collaborer.