Petite piqûre de rappel. A la suite de fausses procurations recueillies dans le cadre des élections communales du 14 octobre 2018, une information judiciaire avait été ouverte dans le canton de Neufchâteau. Elle portait plus précisément sur des procurations émises au nom de résidents du home « le Clos du seigneur » qui ne pouvaient participer physiquement au scrutin communal. L'enquête permettra de mettre en évidence que ces procurations litigieuses auraient été utilisées dans le but de procurer des suffrages à la liste « Agir ensemble ». Cette liste était tirée par le député-bourgmestre Dimitri Fourny (CDH).

Le 21 mars 2019, le parquet de Luxembourg annonce des poursuites effectives à l’encontre de 23 personnes. Le juge d’instruction Jacques Langlois les inculpe de « faux en écritures et usage de faux, abus de confiance, avec la circonstance d’abus de faiblesse d’une personne en situation de vulnérabilité, ainsi que de participation à une association de malfaiteurs ». Les chefs d'inculpation concernent notamment l'ancien député bourgmestre, Dimitry Fourny, l'ancien échevin Daniel Michiels, la conseillère du CPAS Francine Bossicart, la directrice du home « Le Clos des Seigneurs », Anne Noël. 

Les conclusions des parties civiles étaient attendues pour le 28 février et celles des prévenus pour le 27 mars. Les répliques à ces conclusions doivent parvenir respectivement pour le 10 et le 21 avril prochain. Les plaidoiries auront lieu le lundi 24 avril. Une seule journée est prévue à ce stade du calendrier.

Au soir des élections contestées, la liste « Agir Ensemble » (menée par Dimitri Fourny) avait obtenu une courte majorité absolue (10 sièges sur 19) ; « Pour Vous », emmenée par Yves Evrard, en engrangeait 8 et la liste « 3e Piste » en décrochait un. On apprendra par la suite que 57 procurations litigieuses seront identifiées, de quoi faire basculer les résultats des urnes. De nouvelles élections seront organisées le 16 juin 2019. Celles-ci renverront les deux listes de tête dos à dos avec 9 sièges chacune et un pour « 3e piste ». Dimitri Fourny perd alors sa majorité absolue.

Pour cause de recours, la nouvelle majorité constituée par l’alliance de « Pour Vous » et « 3e piste » n’obtiendra le pouvoir que le 6 mai 2020. Et le 15 octobre 2021, la bourgmestre, Michèle Mons delle Roche, annoncera sa démission à la suite d’une rupture de confiance au sein de son propre groupe « Pour Vous ». François Huberty (Agir Ensemble) et Mariline Clémentz (3e Piste) constituent alors une nouvelle majorité le 6 novembre 2021, plus de trois ans après les élections contestées. 

Quant à l'ancien chef de file d’« Agir Ensemble », Dimitri Fourny, il annonce quitter définitivement la politique en mars 2021 et noie l’attente du verdict du tribunal correctionnel de Mons dans des effluves d’alcool. En août 2022, interpellé en état d’ébriété, il aurait tenté d’échapper à un contrôle routier, se serait rebellé et aurait passé une nuit au cachot. La petite mort est funeste pour un pillage de voix obtenues avec malhonnêteté …