Le mouvement vient des Pays-Bas où le crocodile est devenu le symbole d’une bureaucratie dévorante. Lancée en Flandre en 2022 par le groupe de pilotage Kafka (Jong Domus, Kartel -GBO / ASGB / MODeS-, BVAS et AADM), l’action « Crocodile bleu » (qui tire son nom de l’action semblable néerlandaise « paarse krokodil ») est désormais prolongée à Bruxelles et en Wallonie. L’objectif ? Mettre en évidence les trop nombreuses demandes de certificats sans réelle valeur médicale ajoutée, en les tamponnant d’un cachet crocodile bleu. Tous les médecins généralistes sont invités à y participer !

Sont visés les « certificats parapluie » qui n’ont aucune justification médicale et qui ont tendance à faire porter la responsabilité de faits non-médicaux aux médecins généralistes. Ou encore, les attestations qui négligent tellement le bon sens qu’elles en deviennent absurdes. L’objectif est d’envoyer un signal fort pour demander de simplifier la paperasse afin de revaloriser l’acte médical. Un certificat médical ne peut que reposer sur des bases scientifiques entre un médecin et son patient. 

Dès ce mois de janvier, les généralistes peuvent apposer un cachet en forme de crocodile bleu sur les demandes de certificats jugées absurdes, afin de mettre en lumière la charge administrative inutile. En Flandre, déjà 2.000 médecins généralistes ont pris part à l’action.

Vous êtes médecin généraliste et vous souhaitez vous procurer un cachet ? Vous pouvez le commander www.certificats-absurdes.be.